COP 26 : La neutralité carbone a besoin du nucléaire - SFEN

COP 26 : La neutralité carbone a besoin du nucléaire

Publié le 23 février 2021
Positions

Nuclear for Climate est une initiative internationale rassemblant des professionnels du nucléaire et des scientifiques de plus 150 associations dans le but d’ouvrir un dialogue avec les décideurs et le public sur la nécessité d’inclure l’énergie nucléaire parmi les solutions bas carbone dans la lutte contre le changement climatique.

Dans la cadre de la COP 26 qui se tiendra à Glasgow du 1er au 12 novembre 2021, Nuclear for Climate réaffirme que pour atteindre la neutralité carbone, toutes les technologies bas carbone doivent être mobilisées pour endiguer le changement climatique.

Nuclear for Climate rappelle ainsi que :

  • Le nucléaire est une source d’énergie à faible émission de carbone reconnue et efficace : le nucléaire est une source d’énergie qui réduit les émissions de gaz à effet de serre et peut remplacer notre dépendance à l’égard de sources de combustibles fossiles fortement émettrices.
  • Le nucléaire est une technologie disponible, évolutive et déployable : le nouveau nucléaire doit être déployé à grande échelle et de toute urgence, aux côtés des énergies renouvelables, pour atteindre la neutralité carbone.
  • Le nucléaire est une source d’énergie propre, pilotable et abordable : le nucléaire peut s’intégrer à des réseaux avec une proportion d’énergies renouvelables intermittent afin de fournir une énergie propre et à un cout abordable pour le système électrique.
  • Le nucléaire peut fournir plus qu’une électricité à faible émission de carbone : le nucléaire est également capable de participer à la décarbonation d’autres secteurs, comme le chauffage et les transports.
  • Le nucléaire soutient un développement inclusif et durable : il favorise le développement socio-économique et est fortement aligné sur les objectifs de développement durable des Nations Unies.
L’INFORMATION DE RÉFÉRENCE SUR L’ÉNERGIE NUCLÉAIRE Découvrir notre revue
L’INFORMATION DE RÉFÉRENCE SUR L’ÉNERGIE NUCLÉAIRE Découvrir notre revue