Etude IPSOS/SFEN – Les Français et la durée d’exploitation des centrales

Publié le 27 mars 2014 - Mis à jour le 29 avril 2020 Positions

Ipsos a réalisé pour la SFEN une étude pour comprendre la perception du grand public sur l’allongement de la durée de vie des centrales.  On y découvre que si les opinions des Français sur le nucléaire s’avèrent assez clivées, ils se déclarent plutôt favorables – sous conditions – à l’allongement de la durée de fonctionnement des centrales.

L’étude nous apprend notamment que le sujet même de la prolongation des centrales nucléaires est très peu connu du grand public, qui ne s’intéresse guère de lui-même au thème de l’énergie et de ses enjeux – au point que les acteurs de la filière se révèlent connus de nom, mais les rôles respectifs des principaux que sont EDF, AREVA et l’Etat, restent dans le flou.  EDF étant notamment perçu comme participant “sans doute” à la production via les centrales nucléaires, au même titre que l’Etat, voire qu’AREVA. Il s’avère que l’accord s’établit assez aisément et avec peu de polémique pour une acceptation de la prolongation des centrales de 10 ans.

A tel point que l’on peut affirmer de façon claire que cette problématique peut se résumer en une phrase : la prolongation des centrales nucléaires n’est pas un débat pour le grand public, mais une modalité au sein du seul débat qui compte vraiment, celui sur le nucléaire en France.

L’INFORMATION DE RÉFÉRENCE SUR L’ÉNERGIE NUCLÉAIRE Découvrir notre revue
L’INFORMATION DE RÉFÉRENCE SUR L’ÉNERGIE NUCLÉAIRE Découvrir notre revue