La Slovénie favorable à un deuxième réacteur nucléaire - Sfen

La Slovénie favorable à un deuxième réacteur nucléaire

Publié le 27 août 2019 - Mis à jour le 28 septembre 2021
  • Europe
  • Réacteur
  • Slovénie
800px-marjan_sarec-za_splet

Le 22 août 2019, à l’occasion d’une visite de la centrale nucléaire slovène de Krško opérée par l’électricien NEK, le Premier ministre du pays, Marjan Sarec, s’est dit favorable à un projet de construction d’un deuxième réacteur nucléaire, pour répondre aux besoins énergétiques croissants de ses habitants. Il s’agirait aussi d’une opportunité de réduire sa dépendance aux énergies fossiles marquées par le pétrole, le charbon et le gaz.

La Slovénie entrerait dans les pays européens qui disent oui au nucléaire, à l’instar de la Finlande, du Royaume-Uni, de la Pologne, de la Hongrie, de la République Tchèque, de la Slovaquie, ou de la Bulgarie.

Le réacteur actuel, à eau pressurisée, de Krsko a été construit par Westinghouse en 1975 à l’époque yougoslave, et est entré en service en 1983. Il affiche une puissance de 700 MW et fournit 20 % des besoins en électricité de la Slovénie qui compte plus de deux millions d’habitants et 15 % de ceux de la Croatie. En 2016, ces deux pays, qui se partagent 50 % de la production électrique de la centrale, ont souhaité que soit prolongée la durée de son exploitation, jusqu’en 2043.


La rédaction (SFEN)

  • Europe
  • Réacteur
  • Slovénie