Les centrales sont-elles vulnérables au changement climatique et aux canicules ? - SFEN

Les centrales sont-elles vulnérables au changement climatique et aux canicules ?

Publié le 7 octobre 2020 - Mis à jour le 23 avril 2021
Vos questions

Les centrales nucléaires utilisent de l’eau pour des besoins de refroidissement indispensables au procédé de production d’électricité. Plus de 98 % de la quantité d’eau prélevée pour les besoins de production nucléaire retourne dans l’environnement sans dégradation de sa qualité.

Entre 2000 et 2017 en France, les pertes de production liées aux contraintes climatiques n’ont représenté que 0,18 %1 en moyenne de la production d’électricité d’origine nucléaire. En cas de canicule et donc de diminution du niveau d’eau, EDF privilégie les centrales nucléaires situées en bord de mer pour produire de l’électricité. Pour les centrales situées en bordure de rivière, celles-ci sont souvent équipées de tours aéroréfrigérantes permettant d’utiliser essentiellement l’atmosphère comme source froide.

1 EDF (2018)